Interviewe du nouvel entraîneur Romain CONTE

News
Interviewe du nouvel entraîneur Romain CONTE

Publié il y a 6 ans par

Interviewe du nouvel entraîneur Romain CONTE

Retrouvez l'interview de Romain CONTE,nouvel entraîneur de l'ASUL pour la saison prochaine:

"Romain,qu’est-ce qui vous a motivé dans cette nouvelle aventure ?

Evidemment, le niveau de jeu ! Quand tu as de l’ambition, entraîner l’Asul, ça ne se refuse pas !Le club a vraiment une renommée dans toute la France…

C’est surtout un club en pleine restructuration…
Oui, mais pas en crise ! C’est justement parce que des choses étaient déjà en place, une certaine structure, que j’ai décidé d’accepter le défi.

Vous avez déjà rencontré les filles ?
Oui, j’ai même déjà dirigé un entraînement pour voir si le courant passait. Et j’imagine que si le club me fait confiance, c’est aussi avec l’aval des joueuses…

Quel sera votre projet de jeu ?
Je ne vais pas tout révolutionner car des bonnes choses sont déjà en place. On manquera sans doute de taille, donc on va tenter de s’appuyer sur une grosse défense et des montées de balle rapides.

Les objectifs sont déjà fixés ?

A priori, il n’y a pas de pression particulière de remontée immédiate. Mais viser le haut du tableau, c’est le minimum !
 


Vos notions de préparateur mental, c’est un plus dans le management ?
Oui, dans le sport, l’aspect mental est fondamental. Alors j’espère bien que cela va me servir au niveau de la communication et de la gestion de mon groupe.
 


Avec qui la saison prochaine ?
Comme de partout, la descente de l’Asul à l’échelon inférieur sera accompagnée de nombreux départs. Quatre sont déjà actés, ceux de Mathilde Nicollet (Chambray Touraine), Marion Vialatte (arrêt), Frédérique Ventura (Celles-sur-Belle) et Rita Saraiva. Pour les autres, un « accord verbal » a été trouvé selon Romain Conte. Côté arrivées, rien de concret encore, mais à coup sûr l’effectif 2013-2014 devrait s’appuyer en grande partie sur des jeunes joueuses formées au club."


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter